Au cours de l’été 2014, portés par l’intention de revenir à l’essentiel, nous avons décidé de passer plus de temps en nature. L’espace d’introspection ainsi créé nous a ramenés à notre désir de partager la richesse et le potentiel des pratiques collaboratives avec le plus grand nombre de personnes possible. C’est ainsi qu’est née L’Art de la rencontre, une formation dans la durée portant sur la conception et la facilitation de processus participatifs.

Pourquoi dans la durée? Pour permettre aux personnes qui se joindraient à nous d’intégrer au quotidien la posture du leadership participatif. Nous faisions le pari qu’en créant une alternance entre des moments de formation et un retour dans le quotidien, un dialogue se créerait, permettant à chacun de saisir les opportunité de pratique dans « la vraie vie » et donc donner lieu à un changement réel des façons de faire. 

Capture d’écran 2015-01-15 à 12.01.59

Retour sur la première édition de L’Art de la rencontre

Capture d’écran 2015-01-16 à 12.01.41L’engouement généré par L’Art de la rencontre a confirmé le fait que de plus en plus de personnes ressentent le besoin de s’outiller pour transformer leurs milieux et accroître leur potentiel de vitalité, de collaboration et d’innovation.

Plusieurs participants ont affirmé avoir trouvé dans cet espace d’apprentissage, d’écoute et de partage, le plaisir et l’inspiration nécessaires pour leur donner le courage d’agir au sein de leurs milieux.

Maïté: « J’y ai vu [dans cette formation] tout l’équilibre et tous les ingrédients requis pour favoriser les apprentissages. Je fais le rêve, le souhait, que vous enseigniez un jour votre art, votre magie, aux enseignants qui se trouvent dans toutes les écoles du Québec.« 

Cécile: « C’est une expérience fabuleuse où on prend contact avec le meilleur de soi et des autres et où on apprend à recréer ces conditions pour qu’une telle présence nous permette d’agir ensemble pour honorer la Vie. Une immersion inoubliable dans un champ de possibles où l’humain est à sa grandeur. »

La richesse de la diversité

La première cohorte de L’Art de la rencontre a rassemblé une trentaine de participants d’horizons et de profils variés, unis par une intention commune de prendre davantage soin des relations humaines et de révéler le potentiel créatif au sein de leurs milieux. Gestion de projets, audiologie, éducation collégiale et universitaire, massothérapie, sciences de l’environnement, stylisme, yoga, ressources humaines, alimentation vivante, urbanisme, etc., la diversité de professions et de champs d’intérêt et d’action dans le groupe était remarquable. Elle a contribué à générer des échanges riches et à permettre une pollinisation croisée entre différents milieux.

La force de l’énergie collective

Capture d’écran 2015-01-16 à 12.56.54Au fil des rencontres, un fort sentiment d’appartenance s’est développé dans le groupe. L’engagement et la générosité des participants ont contribué à créer une expérience profonde et significative. Nous avons ainsi pu vivre, en tant que groupe, les conséquences d’une expérience collective conçue avec soin et intention. Nous avons goûté à d’autres façons d’interagir, d’autres façons d’être ensemble et de générer des interactions riches et porteuses de sens.

Et maintenant ?

La formation s’est terminée par une rencontre d’intégration au cours de laquelle nous avons pu constater le chemin parcouru et les apprentissages réalisés. Dans le cercle de fermeture, Vanessa Reid, notre amie et invitée, a souligné la beauté de la « parea » qui venait d’être créée. La « Parea » est un mot qui nous vient de Grèce et symbolise une communauté, un groupe d’amis. Cette « parea » est pour nous une récolte précieuse de cette aventure collective et il ne tient maintenant qu’à chacun d’entre nous de la nourrir, en créant des opportunités de rencontre et de pratique.

Capture d’écran 2015-01-16 à 11.57.01

 

 

Share →